Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 12:05

..

1.Le gaz naturel

Les transporteurs et les entreprises se sont depuis peu intéressés aux poids lourds fonctionnant au gaz naturel (GNV).

  1. types de gaz sont employés pour la circulation des camions :
  • Le gaz naturel liquéfié (GNL) ;
  • Le gaz naturel comprimé (GNC) venant du réseau du gaz de ville ;
  • Le biométhane issu de la méthanisation des déchets ménagers.

.

Le surcoût à l’achat est de 40% en moyenne par rapport à un poids lourd diesel mais le prix moins élevé du gaz permet, car moins taxé pour l’instant, de récupérer le supplément de prix.

Les modèles récents de camions ont une puissance équivalente de 400 ch et une autonomie de 400 km pour les véhicules au GNC et de 600 km pour ceux au GNL (1200 km avec les modèles dotés d’un double réservoir).

Les émissions de particules sont réduites de 95% et celles du CO2 de 10 à 15%. L’utilisation du biométhane permet d’abaisser de 80% les émissions de CO2.

Le problème actuel est le manque de stations de chargement de gaz mais les infrastructures ont tendance à se développer bien que le prix soit élevé : 1 millions d’euros.

.

De grands distributeurs français en collaboration avec certaines entreprises nationales commencent à installer des stations-services de gaz liquéfié en France.

.

2.La situation en France et en Europe

En France, pour l’instant, seuls 1000 poids lourds circulent au GNV sur 400 000 mais 115 000 roulent en Europe. Ces camions présentent de meilleures performances environnementales et surtout le bio-GNV provenant de la méthanisation des déchets ménagers avec une réduction  importante des émissions de CO2 par rapport au diesel.

Certaines collectivités locales ci intéressent depuis peu.

.

3.Zone industrielle de Crépy en Valois

Dans la zone industrielle de notre ville une station-service de gaz naturel doit être installée. Si cela se vérifie, ce sera une alternative intéressante  aux pollutions atmosphériques et sonores dans notre ville et dans la communauté de communes du pays de Valois mais la disparition totale de ces nuisances n’est pas pour demain.

.

 

 

 

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

<script>

  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

  ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

  ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

 

 

Station-service GNL

Station-service GNL

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
10 août 2017 4 10 /08 /août /2017 10:04

..

1.Les cosmétiques naturels ou bio

Les industriels ont réussi à faire croire aux consommateurs que seuls les produits moussant sont efficaces.

Mais non, c’est une erreur puisque si dans la composition du produit les termes Sodium Lauryl Sulfate et Sodium Laureth Sulfate apparaissent, ces ingrédients chimiques sulfatés, lavant et toxiques pour la peau et les cheveux, servent également à faire mousser. Les produits naturels ou bio moussent beaucoup moins mais lavent aussi bien et sont sans danger.

Certaines sociétés depuis longtemps utilisent des produits naturels comme par exemple la société WELEDA qui utilise dans ses shampoings, Crèmes de soins, de beauté etc, des plantes dont :

  • 2/3 sont issues de ses jardins ;
  • 13% récoltées sur des sites sauvages ;
  • 27% achetés à des fournisseurs sélectionnés et contrôlés dans le monde.

Les produits de cette société pionnière, implantée en France depuis 1924, sont vendus en pharmacie et en parapharmacie pour l’instant, dans le but de se démarquer des nombreux produits chimiques entreposés dans les grandes surfaces.

.

Par contre, Il faut faire attention aux sociétés qui font croire par des appellations qui intègrent le nom « Marseille ou marseillais » mais qui utilisent essentiellement des produits chimiques et non le savon naturel de Marseille.

.

2. Les produits d’entretien naturels ou bio

Dans un hors-série du journal 60 millions de consommateurs paru en mai 2016, sont énumérés tous les produits d’entretien naturels et leurs utilisations. Ces produits d’entretien naturels sont moins chers que les produits chimiques dangereux pour la santé.

Voici une liste incomplète : Vinaigre blanc, bicarbonate de soute, percarbonate de soude, savons noirs et de Marseille, cristaux de soude, argile, terre de sommières etc…

.

3.Communauté de communes du pays de Valois

A Crépy en Valois vous trouverez, porte de Paris une droguerie vendant des produits naturels.

De plus les commerçants vous offriront un fascicule intitulé, « Mon cahier de recettes de droguerie » où sont indiqués tous les produits qui remplacent au moindre prix les produits chimiques.

Dans cette droguerie de notre ville les produits d’entretiens naturels proposés sont souvent moins chers que ceux vendus dans les grandes surfaces.

Par la même occasion vous participerez à la revitalisation du centre-ville de Crépy en Valois qui en a bien besoin.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

<script>

  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

  ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

  ga('send', 'pageview');

 

</script>

 

Les portes de Paris à Crépy en Valois

Les portes de Paris à Crépy en Valois

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
3 août 2017 4 03 /08 /août /2017 10:27

..

1.Le trio infernal

La mairie de Péroy-les-Gombries, la société Bois du Roi paysagé et le cabinet parisien de conseils EACM ne désarment pas et profitent de la période estivale pour peaufiner leur offensive de charme toutes directions malgré les 2 défaites subies devant la Cour Administrative d’Appel de Douai et le Conseil d’Etat.

.

Cette offensive sera certainement prête au mois de septembre et lancée avec l’aide certainement de la presse écrite locale vers la communauté de communes du pays de Valois, le département de l’Oise et le Conseil Régional des Hauts de France.

.

Les arguments sont toujours les mêmes, puisque selon les porteurs du projet, l’installation d’une décharge de 300 000 tonnes au milieu du bois du roi, apporterait richesse et bien-être aux habitants du pays de Valois.

.

Une destruction totale de ce massif forestier exceptionnel serait, selon le vice-président chargé de l’environnement du Conseil Régional, un acte de protection de l’environnement (sic !). Ce personnage devrait plutôt changer de métier et se transformer par exemple en lobbyiste de l’industrie chimique ou pétrolière.

.

2.Le nouveau Schéma de Cohésion Territoriale du Pays de ValoiS Le SCOT actuellement à l’étude donnerait, si l’on ne prend garde, l’occasion au trio infernal de mettre en place le nouveau Plan Local d’Urbanisme de Péroy-Les-Gombries et réussir à imposer leur projet insensé malgré des oppositions de plus en plus nombreuses (Habitants, associations et élus).

La vigilance est donc de mise pour les opposants et la surveillance du dossier d’instruction du SCOT doit être constante.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

<script>

  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

  ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

  ga('send', 'pageview');

 

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

</script>

Le projet de décharge au milieu du bois du roi

Le projet de décharge au milieu du bois du roi

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
13 juillet 2017 4 13 /07 /juillet /2017 11:16

..

En novembre 2016, le maire de Péroy les Gombries a déposé un pourvoi  auprés du Conseil d’Etat  pour contester la décision de la Cour Administrative d’Appel de Douai qui annulait le Plan Local d’Urbanisme (PLU) et empêchait ainsi l’installation de la décharge au cœur du bois du roi.

.

Malgré le tapage médiatique orchestré par EACM, Cabinet parisien d’études, âme damnée de la société « Bois du roi paysagé », malgré la complicité de certains journalistes de la presse locale, malgré la puissance financière des groupes industriels derrière ce projet, le Conseil d’Etat a décidé le rejet du pourvoi de la municipalité de Péroy les Gombries :

  • Article 1er : Le pourvoi de la commune de Péroy les Gombries n’est pas admis ;
  • Article 2 : La présente décision sera notifiée à la commune de Péroy les Gombries et une copie sera adressée aux associations.

.

Après plusieurs années de durs combats, c’est David qui a terrassé Goliath sur le plan médiatique et sur le plan judiciaire et administratif.

.

Mais il faut rester vigilant puisqu’une révision du Schéma de Cohésion Territoriale (SCOT) de la Communauté de Communes du Pays de Valois est en cours. Le projet d’Aménagement et de Développement Durable (PADD), document important du SCOT, précise que la CCPV doit exploiter les ressources du sous-sol (Par exemple le sable du bois du roi et le trou créé serait rebouché par des déchets).

La mairie de Péroy les Gombries aidée par EACM, bureau parisien d’études, pourrait, grâce au PADD et le SCOT, préparer un nouveau dossier de PLU légèrement modifié et remettre ainsi en selle le projet contesté.

.

Maintenant il faut surveiller comme le lait sur le feu, l’élaboration du SCOT de la communauté de communes du pays de Valois dont on connait la bienveillance de certains élus pour le projet de décharge dans le bois du roi et dont leurs communes sont situées loin comme par hasard, à la périphérie de notre région.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

Ci-dessous :

  • Le Communiqué de presse N°3/2017 du ROSO et Valois Environnement ;
  • Le document officiel du Conseil d’Etat ;
  • La situation géographique du bois du Roi.

.

Alors que le combat juridique aurait pu toucher à sa fin il y a quelques mois, c’était sans compter sur l’acharnement du maire de Peroy les Gombries à obtenir gain de cause. Eh oui le PLU (plan local d’urbanisme) de Peroy les Gombries avait subi le même sort que celui de la commune d’Ormoy-Villers, c’est-à-dire l’annulation.

En effet suite au recours déposé devant la cour d’appel par le ROSO et plusieurs associations, le jugement rendu le 15 septembre 2016 par la cour d’appel de Douai, avait annulé le jugement du tribunal administratif d’Amiens du 25 novembre 2014 et ainsi la délibération du conseil municipal de Peroy les Gombries du 16 janvier 2012 approuvant le plan local d’urbanisme.

Mais face à ce revers, la ville de Perroy les Gombries avait formé un pourvoi devant le conseil d’état. Par un jugement en date du 30 juin dernier, la sixième chambre, section du contentieux du Conseil d’Etat a rejeté le pourvoi et tous les moyens développés. Elle a considéré « qu’aucun de ces moyens n’est de nature à permettre l’admission du pourvoi ».

Il va être temps pour les porteurs du projet et le maire de Peroy les Gombries d’abandonner ce projet de décharge et de laisser le Bois du Roi, site exceptionnel de Biodiversité, en paix.

.

Le ROSO et Valois Environnement

.

<script>

  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

  ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

  ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

 

http://feeds.feedburner.com/~r/Roso/~4/d0EVj-wX-Dw?utm_source=feedburner&utm_medium=email

Communauté de communes du pays de Valois-Crépy en Valois-La décision du Conseil d’Etat
Communauté de communes du pays de Valois-Crépy en Valois-La décision du Conseil d’Etat
Communauté de communes du pays de Valois-Crépy en Valois-La décision du Conseil d’Etat
Le bois du roi

Le bois du roi

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 10:32

.

La commission de suivi du site s’est déroulée le mercredi 07 juin 2017 de 10h00 à 12h00.

Etaient présents :

  • 3 employés de Suez dont le directeur du centre ;
  • Le sous-préfet de Senlis ;
  • Le maire de Levignen ;
  • Un maire-adjoint de Crépy en Valois ;
  • La DREAL ;
  • L’Agence Régionale de Santé ;
  • Le R.O.S.O. ;
  • L’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

1.Panorama du site

La superficie de l’installation de stockage est actuellement de 40 ha avec une capacité résiduelle de 852 260 m3.

Le casier 3C est exploité avec un nouveau quai de déchargement. Les puits de récupération du biogaz parsèment les différents casiers.

Le casier 0, le plus ancien, sans membrane étanche, est dégazé pour alimenter le biomoteur.

Depuis 2013, la décroissance du tonnage des déchets est une réalité avec moins de DIB, conséquence d’une désindustrialisation de notre département et la montée en puissance du tri des déchets.

.

2.Les évènements marquants de 2016

Le piézomètre 5, en contrebas du premier casier non protégé, indiquaient des valeurs élevées en arsenic, ammonium en fer, au-dessus des normes autorisées.

2 plaintes ont été enregistrées notamment pour l’élagage des arbres près du site. Aucune plainte concernant les mauvaises odeurs.

1 accident de travail à la suite d’une chute.

Un départ de feu a été signalé le 19.09.2016 à la suite de la réception accidentelle de chaux vive provenant de l’entreprise Saint Gobain. Cet incendie a été rapidement maitrisé sans dommage pour la géomembrane indispensable à l’étanchéité du casier.

Poursuite de la lutte contre les plantes invasives.

Des ruches propriété d’un apiculteur local sont implantées sur le centre d’enfouissement et le miel est toujours récolté.

 

 

En novembre 2016, Suez a lancé un programme de reformatage des ISDND de l’Oise rattachés maintenant à la région les Hauts de France avec la perspective d’approcher les 120 000 tonnes annuelles de stockage.

Fin 2016 le CODERST a donné un avis favorable à la réception de déchets dans un rayon de 50 km autour du site.

.

3.Constats et recommandations de la DREAL

A la suite d’une visite le 27.10.2016, la DREAL demande un meilleur contrôle des déchets à l’arrivée.

La surface d’exploitation ne doit pas dépassée 3000 M2, actuellement elle est de 2900 M2.

Pour l’implantation du piézomètre 6, l’avis du géologue n’a pas été transmis.

Le contrôle mensuel de la qualité du biogaz est en voie de mise en place.

.

4.Perspectives 2017

L’ancien biomoteur sera remplacé par un moteur plus puissant avec un meilleur rendement et la production d’électricité et de chaleur (cogénération).

La chaleur produite évaporera les eaux osmosées. Pour l’instant il n’y a aucun contrat de chauffage d’établissements publics.

Un dossier de prolongation de la durée de fonctionnement du site d’une durée de 6 ans à partir de 2018, est en préparation.

Des moutons d’Ouessant seront installés.

.

5.Conclusion

L’association regrette que les déchets ménagers soient transportés à Villers Saint Paul avec une augmentation conséquente de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères pour les habitants du pays de Valois.

Il serait également intéressant de contrôler la qualité du miel récolté par les abeilles sur le site.

Nous vous invitons à lire le rapport d’activité 2016 de l’ISDND de Crépy en Valois récemment publié sur notre blog. 

.

Ci-dessous les travaux de construction du nouveau biomoteur.

.

6.2ème tour des élections législatives 2017

Pour connaitre rapidement les résultats du 2ème tour des élections législatives 2017 dans le département de l’Oise, cliquez sur le lien :

http://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/oise_60/

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

 

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

})(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

 

 

ISDND de Crépy en Valois-Les travaux de construction du nouveau biomoteur

ISDND de Crépy en Valois-Les travaux de construction du nouveau biomoteur

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
9 juin 2017 5 09 /06 /juin /2017 12:02

..

1.Le but de l’AMAP du Valois :

- Encourager une agriculture durable, socialement équitable et écologiquement saine pour préserver la santé et la qualité de vie des consommateurs ;

- Soutenir les agriculteurs de proximité désirant s’engager dans une production respectueuse de l’environnement ;

- Mettre en relation les adhérents et les producteurs ;

- L’association intervient dans l’organisation des relations entre les partenaires et la distribution des produits dans le cadre d’une gestion désintéressée ;

- Elle ne participe pas à l’achat et à la vente des denrées ;

- Recréer un lien social entre le monde urbain et le monde rural en mettant en place notamment des ateliers de jardinage sur la ferme.

.

L’association adhère à la fédération des associations pour le maintien de l’agriculture paysanne de Picardie (FAMAPP), qui a un rôle d’animation et de conseil.

.

Le siège social de l’AMAP du VALOIS est situé au 35 rue Sallez à GILOCOURT 60129

.

Pour plus de renseignements vous pouvez aller sur le site :

www.amapenvalois.fr/

.

2. l’Association Crépy environnement et qualité de la vie encourage ce genre d’initiative pour une agriculture locale raisonnable qui préserve l’environnement, la santé et la qualité de vie des habitants de la communauté de communes du pays de Valois.

Par exemple l’achat d’œufs de poules élevées en plein air et de lait dans un emballage bleu avec l’inscription : « Qui est le patron »

.

Notre association milite donc pour une agriculture locale et saine à des prix abordables dans notre région. Elle déplore la pression foncière actuelle sur les terres agricoles et les espaces verts. Nous avons près de chez nous un exemple déplorable avec le bois du roi mis en danger par le projet d’installation d’une décharge industrielle

Carte de la communauté de communes du pays de Val:ois

Carte de la communauté de communes du pays de Val:ois

.

3.1er tour des élections législatives 2017

Les résultats du 1er tour des élections législatives concernant la 5ème circonscription de l’Oise, englobant le pays de Valois et ceux de tous le département, se trouveront sur le site : http://www.francetvinfo.fr/elections/resultats/oise_60/ dès le dimanche 11 juin 2017 après la fermeture des derniers bureaux de vote.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

})(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

Carte législative du dépafrtement de ;'Oise

Carte législative du dépafrtement de ;'Oise

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
5 juin 2017 1 05 /06 /juin /2017 10:07

.

Cette association invite les adhérents, les sympathisants et ceux qui ont contribué à l’enquête publique de participer à l’assemblée générale qui se tiendra le vendredi 16 juin 2017 à la maison du parc au château de la Borne Blanche à Orry la Ville 60550.

.

Cette association défend la pérennité du PNR Oise-Pays de France et lutte contre la pression foncière exercée par certains élus et de nombreux promoteurs pour s’approprier des terres cultivables, des espaces boisés et zones humides dans le but de transformer le sud de l’Oise en banlieue parisienne et faire disparaître ce qui fait la qualité de vie de notre département.

.

L’association Crépy environnement et qualité de la vie a participé à l’enquête publique et milite pour un Parc Naturel Régional cohérent pour qu’il soit un rempart contre la folie humaine, contre les opérations immobilières inutiles (centres commerciaux trop nombreux par exemple) et le bétonnage inconsidéré de nos campagnes.

Notre association considère qu’il est possible de créer un secteur économique réel et innovant tout en préservant l’environnement, ce qui est le but du PNR Oise-Pays de France.

.

Veuillez trouver ci-dessous l’invitation et vous pouvez découvrir le site officiel du Parc en cliquant sur le lien suivant :

www.parc-oise-paysdefrance.fr/

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

.

.

.

Union des Amis du Parc Naturel Régional Oise Pays de France et de ses Trois Forêts

Association régie par la loi du 1er juillet 1901

 

.

Aux adhérents actuels et futurs,

A nos sympathisants,

A ceux qui ont contribué à l’enquête publique pour le renouvellement de la charte du PNR,

.

Vous êtes cordialement invités à participer à l’assemblée générale de notre association qui se tiendra à la

Maison du Parc, Château de la Borne Blanche à 60560 Orry la Ville

.

 

Le VENDREDI 16 juin 2017 à 20H00

.

Lors de cette soirée, nous pourrons échanger ensemble sur les enjeux et les dangers d’un Parc Oise Pays de France qui serait amputé de communes récalcitrantes à adhérer.

.

Avec son président, M. Patrice Marchand et Mme Capron, sa directrice, nous parlerons des résultats de l’enquête publique.

.

Il apparaît à ce jour que trop de communes encore refusent de rejoindre le parc.

.

Les communes suivantes se sont dites défavorables lors de l’enquête publique: Chamant, Verberie, Saint Vaast de Longmont, Saintines, Béthisy St Pierre, Néry, Rosières, Eve.

Si les populations, dans leur très grande majorité, sont en faveur de l’adhésion de leur ville et leur village au parc, certains de leurs maires et conseillers municipaux prétendent y voir un frein au développement de leur commune et une atteinte à leurs prérogatives.

Le risque est là : un mitage du parc et la perte d’une cohérence territoriale devant la pression de la région parisienne.

Dans les mois qui viennent et probablement d’ici la fin de l’année après l’approbation des régions Haut de France et Ile de France, les conseils municipaux des communes concernées par le parc auront à se prononcer sur le projet de charte.

Pour la préservation de notre territoire, nous devrons impérativement nous rassembler et mobiliser nos concitoyens pour convaincre les élus qui restent sur la défensive ou, pire, sont hostiles au PNR.

.

Parlons-en !

Venez nous faire partager votre ressenti de la commune où vous habitez.

Venez nombreux le vendredi 16 juin.

.

Cordialement,

Le Conseil d’Administration AP3F

.

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

})(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

.

Carte du Parc Naturel Régional Oise-Pays de France

Carte du Parc Naturel Régional Oise-Pays de France

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
2 juin 2017 5 02 /06 /juin /2017 09:41

..

1.Le Conservatoire d’espaces naturels de Picardie organise une sortie nature découverte, le dimanche 11 juin 2017 sur le coteau de Baybelle/Rocquemont près de Crépy en Valois

Venez découvrir ce site naturel en compagnie de Thierry, Conservateur bénévole qui ne manquera pas de vous faire découvrir l’incroyable diversité d’espèces vivant sur ce larris. Dépaysement garanti !

.

Prévoir des chaussures de marche et jumelles.

Organisée avec la Ligue de Protection des Oiseaux (LPO), Picardie Nature et la Communauté de communes du pays cde Valois.

.

Pour plus de renseignements vous pouvez contacter :

.

Clémence LAMBERT

Chargée de mission vie associative

Conservatoire d’espaces naturels de Picardie

1 place Ginkgo-Village Oasis

80044 AMIENS Cedex 1

Tel : 03.22.89.84.29/06.07.30.41.61

http://conservatoirepicardie.org/

.

Un oiseau chassant une proie

Un oiseau chassant une proie

.

2.Le Centre Social Rural de Nanteuil Le Haudoin

Le mouv'jeunes du CSPV organise un week-end récréatif pour les jeunes de 11 à 17 ans à Ver sur Launette.

Le Centre Social Rural met à disposition le transport en mini bus pour aller chercher les jeunes dans leur commune et pour les ramener le dimanche soir après 17h00.

Pour plus d'informations n'hésitez pas à contacter le Centre Social Rural au 03.44.88.37.90 ou au 07.69.31.86.26.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

})(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

 

Communauté de communes du pays de Valois : SORTIE NATURE : A l'assaut du coteau de Baybelle / Rocquemont près de Crépy en Valois
Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
31 mai 2017 3 31 /05 /mai /2017 19:25

.

Un Français produit en moyenne 536 kilos de déchets par an. Seule une faible partie de ces déchets est triée, recyclée ou valorisée. Le reste est incinéré ou enfoui dans des Installations de stockage des déchets non dangereux (ISDND). En France, environ 40 % des déchets sont ainsi traités. Cette proportion atteint 95 % dans certains pays en voie de développement. En l’absence d’oxygène, les déchets enfouis se décomposent et fermentent, produisant un biogaz riche en méthane, mais également composé de dioxyde de carbone, d’azote, d’oxygène et d’impuretés qui rendent son exploitation très difficile. Le biogaz, lorsqu’il n’est pas capté, contribue fortement au réchauffement climatique, car le méthane est un puissant gaz à effet de serre. Le stockage des déchets est responsable d’environ 5 % des émissions de gaz à effet de serre dans le monde. En France et dans la plupart des pays développés, les gestionnaires d’ISDND sont tenus de capter le biogaz des déchets ménagers pour prévenir son émission dans l’atmosphère. Il est généralement brûlé en torchère. Quelque 10millions de mètres cubes de biogaz partent ainsi en fumée chaque heure dans le monde. C’est cette ressource inexploitée que Waga Energy s’emploie à valoriser.

.

Fruit de dix années de développement, la WAGABOX® est une technologie de rupture pour la valorisation du biogaz des déchets ménagers: c’est la première unité industrielle capable d’extraire le biométhane de ce mélange gazeux complexe, saturé de dioxyde de carbone, d’azote, d’oxygène et d’impuretés. Le traitement s’effectue en deux étapes: le biogaz émis par les déchets est d’abord filtré par des membranes pour extraire le dioxyde de carbone et les impuretés. Il est ensuite refroidi à température cryogénique pour séparer le méthane de l’azote et de l’oxygène. Analyse de la production en continu La qualité du biométhane produit par la WAGABOX® 1 est analysée en continu par un dispositif mis en place par GRDF au niveau du poste d’injection. Toutes les deux minutes, des échantillons de gaz sont prélevés et soumis à une analyse par chromatographie (séparation des molécules). Si le résultat de l’analyse devait se révéler non conforme avec l’attendu, l’injection de gaz serait automatiquement stoppée.

La WAGABOX® valorise 90 % de l’énergie contenu dans le biogaz — soit trois fois plus que les solutions consistant à le brûler pour alimenter une turbine et produire de l’électricité. Elle peut produire jusqu’à 25 GWh à partir des déchets d’une agglomération de 100 000 habitants.

.

Mise en service le 14 février 2017 sur le site Coved de Saint-Florentin (Yonne), la WAGABOX® 1 est la première unité d’épuration dédiée au traitement du biogaz des déchets ménagers. Conçue, construite et exploitée par Waga Energy, elle produit du biométhane pur, injecté directement dans le réseau de gaz naturel qui alimente les particuliers. Le gisement de biogaz du site Coved permet à la WAGABOX® 1 de délivrer 20 GWh d’énergie par an, et d’alimenter ainsi environ 3 000 foyers ou une centaine de bus. La WAGABOX® 1 est née d’un accord signé entre Waga Energy et Coved le 18décembre 2015. Son développement et sa construction ont été financés intégralement par Waga Energy, grâce à une levée de fonds de 1,8 million d’euros auprès de trois actionnaires (Air Liquide Venture Capital, Starquest Capital et Ovive) et un financement de 2,3 millions d’euros du Programme d’Investissements d’avenir opéré par l’Ademe. GRDF a contribué au projet en construisant 1 900 mètres de canalisation pour raccorder l’unité à son réseau et en installant un poste d’injection sur le site.

« Coved est un groupe très engagé dans la transition énergétique, et nous avons été tout de suite séduits par le potentiel de cette technologie, qui marque une nouvelle étape dans la valorisation du biogaz des déchets ménagers. Le projet s’est déroulé dans d’excellentes conditions grâce à l’enthousiasme de l’ensemble des parties prenantes : il s’est écoulé moins de dix-huit mois entre nos premiers contacts et la mise en service de la WAGABOX® 1sur notre site de Saint-Florentin, ce qui est vraiment un exploit », déclare Philippe de Villeuneuve, directeur de la performance de Coved. Les différents éléments de la WAGABOX® 1 ont été construits dans la région de Grenoble, puis transportés sur le site Coved de Saint-Florentin pour être assemblés. L’unité a démarré en janvier 2017 pour une série de tests. Les résultats se sont révélés parfaitement conformes aux prévisions en termes de rendement et de qualité du biométhane produit. L’autorisation d’injecter dans le réseau GRDF a été obtenue en février 2017. La mise en service de cette unité de traitement unique au monde ouvre la voie à l’exploitation d’une nouvelle ressource énergétique propre, locale et renouvelable : le biogaz généré par l’enfouissement des déchets ménagers. En captant et en valorisant les gaz à effet de serre qu’il contient, la WAGABOX® 1 participe en outre à la lutte contre le réchauffement climatique. Waga Energy a obtenu pour cette innovation le Grand Prix pour la Lutte contre le changement climatique décerné par l’Ademe et le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer, dans le cadre des Prix Entreprises & Environnement 2016.

La wabox

La wabox

.

La mise en service d’une WAGABOX® s’effectue dans le cadre d’un contrat tripartite associant Waga Energy, un gestionnaire de déchets et un énergéticien. Waga Energy achète le biogaz au premier et revend le biométhane au second, à un prix comparable, à terme, à celui du gaz naturel d’origine fossile. Waga Energy finance la construction, l’installation, l’exploitation et la maintenance de la WAGABOX®, qui demeure sa propriété. La mise en service d’une unité représente un investissement de l’ordre de 3 millions d’euros pour Waga Energy. Ce modèle économique garantit un fonctionnement optimal de la WAGABOX® et permet un juste partage de la valeur créée avec les différents partenaires engagés dans le projet. Une deuxième WAGABOX® est en cours d’installation dans le département de l’Oise et une troisième entrera en construction à Grenoble en mai 2017. Une dizaine d’autres unités suivront en France mais aussi en Grandre-Bretagne et aux États-Unis. Waga Energy prévoit d’installer une centaine de WAGABOX® dans le monde d’ici 2025.

.

Le développement du biométhane en France est une priorité pour GRDF. C’est le moyen de démontrer que le gaz peut également être une énergie renouvelable. La loi de transition énergétique pour la croissance verte a fixé un objectif de 10%de biométhane dans le réseau de distribution de gaz à l’horizon 2030. La transition énergétique passe par l’exploitation de toutes les ressources à notre disposition et la mise en place d’un mix énergétique équilibré et adapté selon les territoires et les utilisations : décentraliser la production et piloter les réseaux énergétiques afin d’optimiser les consommations. La solution ne sera pas apportée par une seule énergie, mais par leur complémentarité. Le gaz a un rôle crucial à jouer, car il est un complément efficace aux énergies renouvelables (EnR). Le biogaz est un gaz 100% renouvelable produit localement à partir de la fermentation de déchets agricoles, ménagers ou issus de l’industrie agroalimentaire, mais aussi des boues de stations d’épuration ou du captage en site de stockage. Après épuration, il atteint le même niveau de qualité que le gaz naturel et peut donc être injecté dans les réseaux de distribution pour couvrir les besoins des usagers en chauffage, cuisson, eau chaude sanitaire ou carburant. On le désigne alors sous le nom de biométhane. Le biométhane est au cœur de l’économie circulaire et de la mobilité durable. Il agit positivement sur le risque climatique global et contribue à l’atteinte des objectifs fixés par le gouvernement : 32 % d’énergies renouvelables dans la consommation finale d’énergie, avec notamment 10 % de biométhane dans les réseaux de gaz en 2030.

.

La 2ème WAGABOX sera installée sur le site de l’ISDND de ST MAXIMIN dans le département de l’Oise. L’inauguration est prévue fin juin 2017.

L’ISDND de Crépy en Valois n’a pas été sélectionné et le biogaz continuera à être transformé en énergie électrique ou simplement brûlé par une torchère.

.

Ci-dessous le processus de la processus de la Wagabox.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

})(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

 

Le processus de la WAGABOX

Le processus de la WAGABOX

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article
29 mai 2017 1 29 /05 /mai /2017 13:22

...

1.Présentation de la voie verte

Les travaux d’aménagement de la voie verte, d’une longueur de 21 km entre Ormoy Villers et Mareuil sur Ourcq sont pratiquement terminés. Ils sont financés en partie par le Département et par la Communauté de Communes du Pays de Valois (CCPV) pour plus de 3 millions d’euros.

Toutefois cette coulée verte a été amputée de 3 km correspondant au délaissé ferroviaire situé sur la commune d’Ormoy Villers.

La SNCF a toujours l’espoir de faire rouler des trains chargés de déchets ménagers ou industriels pour alimenter la décharge prévue à l’intérieur du bois du roi. Malgré le blocage de ce funeste dossier par la justice, la société « Bois du roi paysagé », maître d’œuvre de ce projet assassin, a effectué une OPA sur cette voie ferroviaire inexploitée.

.

2.La date d’ouverture

Notre association a contacté la communauté de commune du pays de Valois mais le service de la communication reste muet sur la date d’ouverture.

Normalement la voie sera inaugurée cette année mais déjà de nombreux habitants de notre région, près de la ville de Bey par exemple, s’en sont accaparés comme vous pouvez le voir sur les photos.

La carte ci-dessous indique également qu’un des points de départ de la voie verte, non prévu à l’endroit initial puisque la SNCF est toujours propriétaire du délaissé ferroviaire et ne veut pas le vendre à la CCPV, se situe sur le territoire d’Ormoy-Villers, proche de Crépy en Valois, face à l’entreprise Bouchard, par un chemin d’accès agricole jusqu’au chemin rural n° 23, véritable point de départ de la balade à pied, à vélo ou à cheval ou tout autre moyen de locomotion douce.

Le terminus se trouve à Mareuil sur Ourcq, 21 km plus loin. Bonne balade !

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

<script>

(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

})(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

ga('send', 'pageview');

 

</script>

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

La voie verte près de Betz
La voie verte près de Betz
La voie verte près de Betz
La voie verte près de Betz
La voie verte près de Betz
La voie verte près de Betz
La voie verte près de Betz

La voie verte près de Betz

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités