Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 10:51

Le commissaire chargé de l’enquête publique sur l’aménagement d’une coulée verte sur la voie ferroviaire délaissée entre Ormoy-Villers et Mareuil-sur-Ourcq, a émis un avis favorable quant à sa réalisation. Il recommande cependant à la Communauté de communes du Pays de Valois (CCPV) « d’apporter une attention toute particulière à la traversée de la N 2 ».

En effet, la mise en place de ce projet comprenait trois problèmes : la traversée du bois du château de Betz, la traversée de la N 2 et les ouvrages détériorés à Mareuil-sur-Ourcq. Mais des solutions ont été proposées. Ce projet consiste à faire côtoyer piétons, cyclistes et cavaliers sur une voie de 21 km. Il répond à des enjeux territoriaux tels que le développement touristique et économique, la création d’une activité de détente et la construction d’une image du territoire.

.

La Parisien du 26.06.2013

Le tracé de la coulée verte

Le tracé de la coulée verte

OBSERVATIONS RECUEILLIES PAR LE COMMISSAIRE ENQUETEUR AU COURS DE L’ENQUETE PUBLIQUE

Lors de ma première permanence à Ormoy-Villers, je me suis rendu au départ de la voie verte pour me rendre compte du tracé et de l’emplacement de l’aire d’accueil. J’ai constaté que pour les cavaliers, en raison du maintien d’une activité ferroviaire, ils devraient traverser la RD 136 au début de leur parcours. Je n’ai, pendant cette permanence, recueilli qu’une observation, celle d’un représentant d’une société ECOPOLE souhaitant une interaction entre le projet de cette société et celui de la CCPV. J’ai enregistré sa déclaration sans émettre d’avis.

Les intervenants furent plus nombreux lors de ma permanence à Mareuil sur Ourcq. Un exploitant agricole voulait s’assurer qu’il pourrait avoir un droit de passage sur la voie verte, étant donné qu’il possédait des terres de part et d’autre. Je l’ai rassuré en lui apprenant qu’une sur-dimension permettrait le passage de camions de 40 tonnes. Je lui ai indiqué que la planche «Bois saint Martin» et la fiche annexe AVP confirmaient mon discours. Un résident de Villeneuve sous Thury a posé le cas de l’incivisme des chasseurs. La CCPV m’a indiqué que des contacts avaient été pris avec la société de chasse pour résoudre cette difficulté et qu’en aucun les chasseurs n’auraient un droit d’accès sur la voie verte. Il voulait par ailleurs savoir s’il existait une possibilité de sortie en cours de trajet. Je lui ai rappelé que les chemins forestiers joueraient ce rôle de sortie de secours. Enfin un gérant du «Bois du Hibou» voulait connaître les terrains qui seraient concernés. Je lui indiqué que la CCPV avait acquis l’emprise ferroviaire de RFF. La CCPV m’a confirmé que le périmètre d’emprise sur ce massif boisé était nul.

2 intervenants se sont présentés lors de ma permanence à Crépy en Valois. Le premier m’a fait part de son opposition à la création de cette coulée verte pour des raisons administratives, économiques et environnementales. Pour ce dernier aspect, il dénonçait une menace pour l’écosystème. Je lui ai rappelé tous les travaux d’aménagement et les précautions prises au contraire pour préserver cet écosystème. Enfin il souhaitait connaître le coût de la maintenance. Je lui appris que l’estimation était de 35000Euros HT.

Un propriétaire de terrains jouxtant la voie verte a adressé un courrier indiquant son opposition à tout achat de ses terrains. Je lui ai rappelé que le projet n’avait pas envisagé ce genre d’acquisition. Je l’ai par ailleurs rassuré sur la dimension du parking d’Ormoy-Villers qui en aucun cas ne pourrait accueillir des gens du voyage. Il souhaitait également connaître le tracé de la voie cavalière. J’ai demandé un plan à la CCPV et l’ai rencontré à son domicile le 13 Avril. Il a pu constater que le projet de coulée verte ne portait pas atteinte aux propriétés riveraines.

Pendant ma permanence à Betz, j’ai reçu des opposants au projet. Les motifs portaient sur le coût, sur les nuisances sonores, sur la dégradation de l’écosystème. J’ai tenu à répondre à chacun de ces points. Pour l’écosystème, j’ai conseillé de lire l’annexe de la DREAL. Pour les nuisances sonores j’ai indiqué que ce reproche était injustifié du fait de l’absence d’engins motorisés sur la coulée verte.

Un couple s’est inquiété du bornage du géomètre. Un triangle de 4m2 est sur le chemin leur permettant une sortie. Lors de l’acquisition de leur propriété cette excroissance ne leur avait pas été signalée. La CCPV contactée est d’accord pour envisager la cession de ce petit périmètre. J’ai conseillé à ce couple de prendre rendez vous avec la CCPV.

J’ai reçu un courrier d’un adjoint au maire d’Acy le Multien qui a signalé que le pont à l’entrée de Betz a été démoli afin de laisser passer des camions sur la départementale 332; cette situation pose un problème de sécurité aux habitants. Le courrier demande la reconstruction du pont. La CCPV contactée m’a indiqué que le tablier serait refait avec un portique hors gabarit.

Le 13 Avril pendant ma permanence au siège de la Communauté de Communes, une personne s’est inquiétée de l’éventuelle mise en place d’un projet ECOPOLE ; Cette question avait déjà été abordée lors de la permanence à Ormoy-Villers. Elle m’a expliqué que le début du délaissé ferroviaire n’avait pas été acquis, RFF voulant permettre aux responsables de l’éventuel projet d’acheminer leurs déchets. La conséquence de cette décision a amené la CCPV à prévoir un itinéraire équestre contournant l’espace de la Sablière dans le Bois du Roy. L’intervenante a souligné aussi que le projet ECOPOLE se trouverait sur un corridor répertorié pour la grande faune. Cette situation mérite que la CCPV contacte les municipalités d’Ormoy-Villers et de Péroy les Gombries et alerte la DREAL sur les risques encourus par le corridor répertorié pour la grande faune. Ces remarques contredisent l’idée du représentant du projet ECOPOLE demandant une interaction avec le projet de coulée verte.

.

CONCLUSION du commissaire enquêteur

Etant donné que le projet de coulée verte s’inscrit dans un ensemble régional et national de développement des déplacements «mode doux»,

Etant donné que l’étude d’impact a pris en compte tous les paramètres tant environnementaux que législatifs,

Etant donné que les communes concernées par le projet ont indiqué sa compatibilité avec leur PLU,

Etant donné que le projet s’est soucié de ne pas porter atteinte aux propriétés riveraines,

Etant donné que la Communauté de Communes du Pays de Valois a souhaité apporter une réponse aux doléances exprimées,

J’émets un AVIS FAVORABLE à la réalisation de ce projet de coulée verte en recommandant cependant d’apporter une attention toute particulière à la traversée de la RN2. Une concertation avec les clubs équestres est vivement conseillée pour la mise en place d’une signalétique efficace.

.

Jean-Jacques Goupil

Commissaire enquêteur

-

Observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie :

Il est inconcevable que le projet tant décrié, nommé pompeusement « écopôle » dont le but est la création d’une décharge et d’une carrière au cœur du bois du roi, puisse cohabiter avec le projet de la coulée verte, élément de développement touristique en harmonie avec la nature porté par la communauté des communes du pays de Valois.

.

Notre association lance un appel aux habitants de Péroy les Gombries, d’Ormoy Villers, de Nanteuil le Haudoin, de Crépy en Valois, du pays de Valois :

Prenez vos responsabilités, dénoncez ce projet de création d’un site industriel polluant. Ne laissez pas un héritage dégradé à vos enfants et petits-enfants.

---

Tout doit être fait pour que le futur plan d’élimination des déchets de l’Oise, piloté par le Conseil Général, n’inclût pas le bois du roi, patrimoine vert du pays de Valois, dans les zones susceptibles de recevoir des déchets ménagers et industriels.

.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités