google-site-verification: google66711e65982fe566.html
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2011 4 03 /03 /mars /2011 14:15

IMGP1179

 Source journal Oise hebdo. En rouge les municipalités favorables et en vert celles contestant le projet

 

Le projet d’installation de la centrale à Verberie est-il définitivement enterré ?

 

 L'assemblée générale de l’association « pas de centrale en Basse Automne a eu lieu le vendredi 28 janvier 2011 en présence de monsieur Didier Malé, président du ROSO (regroupement des organismes de sauvegarde de l’Oise) et de maître Faro, avocat de cette association. Les participants devaient faire un point sur la lutte engagée depuis 2008 et préparer un dossier pour contrecarrer les arguments présentés par certains élus en faveur de cette centrale.

 

La mobilisation contre ce projet piloté par l’entreprise « Direct Energie » est toujours aussi virulente. Outre les habitants de la région, une majorité de villes proches du secteur (22 au total), les professionnels de la santé, les associations, les agriculteurs ont rejoint la contestation.

Le projet initial situait la centrale électrique fonctionnant au gaz naturel sur des terres agricoles et la mairie de Verberie caresserait l’idée de les transformer rapidement en zone industrielle et espérerait contourner ainsi la décision du préfet annulant le permis de construire et le jugement du tribunal administratif d’Amiens abrogeant la modification  du plan local d’urbanisme (PLU). Décidément les terres agricoles ont une fâcheuse tendance à disparaître dans notre pays alors que l’agriculture est une activité économique primordiale dans le monde tout en participant à l’équilibre de l’écosystème de nos régions (notamment l’agriculture biologique et celle concernant le développement durable).

 

Si la révision du plan local d’urbanisme aboutissait, le combat s’intensifierait de nouveau avec une reprise des différentes procédures nécessaires pour contrecarrer le projet.

Actuellement l’association « pas de centrale en Basse Automne » a déposé un recours à l’encontre de la mairie de Verberie  auprès du tribunal administratif d’Amiens pour excès de pouvoir. 

Le maire de la commune, malgré le soutien  de cinq municipalités  de la communauté de communes de la Basse Automne et du sénateur maire de Compiègne, Philippe Marini (voir la lettre du président de l’agglomération de la région de Compiègne), pour des raisons prétendument économiques, reste isolé dans son entêtement à promouvoir coûte que coûte ce projet de centrale combiné gaz. Au vu des expériences antérieures, les emplois locaux créés se compteraient à peine sur les doigts d’une main et un effondrement du marché immobilier local deviendrait une réalité.

 

Pour conclure un tel projet n’a aucune légitimité économique mais il détruira automatiquement un biocorridor d’intérêt régional, déclenchera une pollution importante avec des rejets de gaz carbonique, de dioxyde de soufre avec au final des pluies acides destructibles pour la flore et la faune.

Dans une centrale à cycle combiné, le gaz brûle et fait tourner une turbine qui produit de l’électricité. Les gaz de combustion sont récupérés dans une chaudière qui produit de la vapeur avec l’eau pompée dans l’Oise. Cette vapeur fait tourner une deuxième turbine qui produit également de l’électricité. Une partie de l’eau est rejetée dans le fleuve, l’autre partie est rejetée dans l’atmosphère sous forme de vapeur et de brouillard près des zones d’habitation. Il se formera malheureusement une sorte de mini climat humide, fortement préjudiciable pour les enfants, les personnes âgées et celles ayant déjà des problèmes pulmonaires.

Il ne faut pas oublier de parler des pollutions sonores et lumineuses puisque le fonctionnement de l’installation sera bruyant et que la hauteur des cheminées nécessitera un éclairage permanent.

 

Le conseil scientifique régional du patrimoine naturel de Picardie (CSRPN) a déjà émis un avis défavorable. Des scientifiques, des médecins, une majorité de la population sont opposés à la construction d’une telle centrale.

 

Tout le monde serait perdant sauf la société « Direct Energie »

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy environnement - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités