Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 février 2014 4 13 /02 /février /2014 11:24

.

La séance s’est tenue le 17 octobre 2013 à la préfecture de la région Ile de France avec les collèges, des associations, des élus, des professions aéronautiques.

.

1.- Le collège des associations (Avocnar, Cirena et Arec)

Les riverains ne sont pas contre le transport aérien mais souhaitent un juste équilibre entre la prise en compte des activités économiques et les préoccupations des riverains (santé, qualité de vie et patrimoine).

Les problèmes doivent être bien posés et que des réponses soient données à leurs attentes : Réduction des nuisances sonores en priorité la nuit et une nouvelle gouvernance basée sur le dialogue et la médiation mise en place par les pouvoirs publics.

La Commission Européenne a constaté que le bruit des avions est de plus en plus mal accepté en Europe et qu’il affecte gravement la santé de la population.

La comparaison avec des aéroports européens de taille similaire (Heathrow, Francfort, Schipol) montre que d’autres modèles performants existent que celui de PARIS CDG. Ces modèles se caractérisent par la prise en compte des préoccupations des riverains (réduction progressive des vols de nuit) sans porter atteinte à leur performance économique. La requête des associations concerne surtout l’alignement de l’aéroport parisien sur les autres aéroports européens.

Il est déjà possible de procéder à l’optimisation des procédures de moindre bruit comme préconiser par l’ACNUSA.

Les mesures récemment prises par Mme Kosciusko-Morizet n’ont pas amélioré la situation des riverains. La mesure d’interdiction la nuit des avions les plus bruyants n’a qu’un impact limité puisqu’elle ne concerne que1,1% de la flotte entre 22h00 et 06h00 et la nouvelle trajectoire de décollage la nuit entre 00h00 et 05h20, instaurée en mars 2012 pour éviter les zones urbanisées de l’ouest de Roissy, n’abouti qu’à un transfert inacceptable des nuisances sur d’autres zones jusqu’à là peu impactées.

.

2.- Le collège des élus

Pierre Enjalbert CA Val et Forêt et Mr Hunault représentant de la communauté des communes de la vallée de l’Oise et des 3 forêts

Les nuisances aériennes mettent en jeux des questions de santé publique : Maladies cardio-vasculaires (hypertension artérielle, infarctus, AVC), stress et dépression, perte d’attention et difficulté d’apprentissage des enfants.

Depuis la mise en service des 4 pistes en 2005, il ya un accroissement important du trafic.

Il conviendrait d’utiliser la nuit les avions les plus performants du point de vue des émissions sonores et réduire les vols en cœur de nuit.

Le trafic de nuit devrait tendre vers la moyenne des aéroports européens (environ 30 000 mouvements contre 60 000 pour PARIS CDG.

.

Mr Daniel Desse, vice-président du Conseil Général du Val d’Oise

L’aéroport de Paris CDG c’est 86 000 emplois directs, sans compter les emplois des activités associées. Décider d’un couvre-feu dans le contexte de crise économique et de concurrence agressive reviendrait à :

  • Fragiliser les dessertes de l’Afrique, de l’Asie et d’Amérique Latine ;
  • Imposer des contraintes à Air France et aux autres compagnies moyen courrier au plus mauvais moment ;
  • Réduire les effectifs de 37% chez Chronopost International et de 10% chez Europe Airpost et une perte de 2300 emplois chez Fedex.

Toutefois, seul un développement équilibré de la plateforme permettra d’obtenir des améliorations dont certaines ont déjà été constatées (utilisation d’avions moins bruyants, relèvement de l’ILS, l’adoption de l’approche en descente continue, plafonnement des créneaux autorisés, insonorisation des logements).

.

3.-Collège des professions aéronautiques

Mr Frédéric Fouchet (FNAM)

En valeur absolue, le nombre de mouvements nocturnes décroît de façon constante et sur l’ensemble de la région parisienne, on constate que les chiffres du trafic nocturne à Paris sont relativement cohérents avec ceux des autres capitales européennes analogues.

L’activité nocturne est une réponse aux demandes d’activité humaines et sociales.

4 mesures sont pratiquées pour réduire les nuisances environnementales du trafic nocturne :

  • Les limitations règlementaires restrictives depuis 1998 ;
  • Le renouvellement des flottes. Par exemple 91% de la flotte française relève de la catégorie acoustique 5, la moins bruyante. Il faut 15 ans pour renouveler l’ensemble d’une flotte ;
  • L’aménagement de trajectoires et le décollage face à l’ouest et l’alternance des pistes, l’adaptation des profils verticaux et la généralisation des descentes continues ;
  • L’aide à l’insonorisation des logements financée par la TNSA.

.

4.- Conclusion

Il faut analyser les coûts/bénéfices dans le cadre d’une approche équilibrée déjà appliquées sur une dizaine d’aéroports comme aide à la décision des meilleures mesures opérationnelles à prendre.

Un suivi de l’efficacité des mesures prises doit être mis en place et que toutes nouvelle mesure doit faire l’objet d’une étude préalable d’impact pour déterminer sa pertinence au regard des objectifs recherchés.

La contribution économique annuelle des aéroports aériens est de plus de 340 000 emplois et de 30 milliards d’euros de valeur ajoutée.

Toutefois des mesures immédiates peuvent être prises pour réduire les nuisances aériennes :

  • La mise en place de la descente douce généralisée la nuit depuis les IAF de 3000 mètres et sans palier ;
  • La compagnie Air France, à l’instar de la Lufthansa doit corriger le problème qui provoque le brui suraigu des Airbus A320 représentant 60% de sa flotte de Paris CDG ;
  • Apporter une solution pour éviter le décollage par vent d’est des gros cargos qui, entre 23h30 et 01h00, perturbent vers l’ouest parisien, le sommeil de 400 000 personnes.

.

Les associations et les professionnels sont depuis longtemps favorables à un dialogue et s’interroge sur l’échec des travaux sur les vols de nuit.

L’association Ile de France environnent demande que l’analyse de l’utilité économique vol par vol soit effectué, ce qui n’a jamais été fait et que les élus et les associations soients présents lors de l’attribution des créneaux de nuit.

.

Le président de la CCE souhaite que les différentes options pour diminuer les nuisances pour les populations riveraines d’un aéroport situé en milieu urbain, soient étudiées.

.

4.- Les observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

Il est dommage que les associations les plus représentatives des départements de l’Oise et de l’Aisne, également perturbés par les nuisances aériennes depuis la signature contreversée de l’arrêté ministériel par Mme Kosciosko-Morizet en novembre 2011, en contradiction avec les directives européennes, ne soient pas présentes à cette commission consultative de l’environnement de l’aéroport Paris-Charles de Gaulle.

Malheureusement depuis cette date, les quartiers sud de Crépy en Valois, par vent d’ouest, subissent le passage à basse altitude des avions en phase d’atterrissage vers Roissy, le jour et même la nuit (Parfois en phase de décollage).

Quel avenir pour notre ville si l’augmentation du trafic aérien de Roissy a pour conséquence la multiplication des passages aériens à basse altitude au-dessus de Crépy en Valois et naturellement au-dessus du pays de Valois ?

Vous pouvez relire nos différents articles déjà parus sur ce sujet.

.

Comité de rédaction de l’association de Crépy environnement et qualité de la vie.

Vue aérienne de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle

Vue aérienne de l'aéroport Roissy Charles de Gaulle

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Qualité de vie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités