google-site-verification: google66711e65982fe566.html
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2012 4 08 /03 /mars /2012 13:20

 

Le relèvement de cette taxe est couplé à une modification de la collecte des déchets ménagers à partir du 2 avril 2012 avec un ramassage par semaine pour les habitations individuelles et les immeubles de moins de 10 logements. Pas de changement pour les habitations collectives importantes, les lycées, collèges, cantines scolaires et maisons de retraite etc. Pour les familles de 4 à 5 personnes résidant en pavillon il sera difficile d’attendre une semaine et elles devront, si cela est possible, diminuer leur production de déchets.

Les élus de la communauté des communes de Valois devront faire acte de pédagogie pour faire avaler la pilule amère : augmenter la taxe d’enlèvement des ordures ménagères et diminuer les rotations des collectes des déchets.

De 2003 à 2011 cette taxe a été réévaluée de 130% avec un pic annuel de 34% lors du démarrage de l’incinérateur de Villers St Paul.

Une aberration économique puisque les déchets de Crépy en Valois partent en camions et sont acheminés par voie ferrée vers Villers St Paul pour alimenter l’incinérateur alors qu’une installation de stockage de déchets non dangereux (ISDND) se trouve à proximité. L’absurde atteint son paroxysme puisque bien souvent les contenus triés consciencieusement par les habitants sont incinérés (poubelles jaunes).

 

 

Incinérateur de St Paul

                                              Incinérateur de Villers St Paul

 

 

Les élus de la communauté des communes du Pays de Valois veulent inciter les usagers à trier les déchets par le biais de la diminution du service rendu mais les habitants ont remarqué que plus ils triaient plus ils payaient et autant que ceux qui ne triaient pas.  Aucune incitation financière n’est prévue comme par exemple en Allemagne avec un système de consigne des bouteilles en verre.

 Une solution pour limiter les déchets est d’acheter des produits sans emballage ou de laisser les emballages dans les magasins ou d’impliquer les grandes surfaces comme en Allemagne par l’installation de grands bacs  à l’entrée  pour que les clients y jettent par exemple les cartons et  les filets de plastique enrobant les bouteilles d’eau.

La nouvelle hausse de la taxe d’enlèvement des ordures ménagères, intègre certainement le prix du gas-oil nécessaires aux camions transportant les déchets vers l’incinérateur.

La communauté des communes du pays de Valois n’a aucune politique  incitative pour la gestion et le tri des déchets. Les élus n’ont d’autre solution  pour l’instant que d’augmenter les impôts.

La gestion sélective de la collecte, le recyclage et la valorisation des déchets sont onéreux  à la suite de l’explosion de la fiscalité de l’état  par le biais de la taxe générale sur les activités polluantes (TGAP) versée par les collectivités pour les tonnes de déchets incinérés ou enfouis et les investissements nécessaires à réaliser.

Malgré la création d’organismes comme Eco-emballage ou Adelphe financés par les industriels au titre de la responsabilité élargie des producteurs (REP) qui reversent aux collectivités les sommes récupérées,  celles-ci ne suffisent pas aux collectivités locales pour la gestion sélective des déchets. Parfois les filières de recyclage pour certains matériaux n’existent pas.

 

 Les élus locaux devraient lire la conférence de Dany Dietmann, maire de  Manspach et vice-président de la communauté des communes de la porte d’Alsace publiée sur notre blog. Il donne des solutions intéressantes pour permettre la diminution et la valorisation des déchets ménagers.

 

Association Crépy environnement et qualité de la vie

 

 

Conférence Dany Dietmann n°1

         Enlèvement des déchets ménagers communauté des communes de la porte d'Alsace

 

                                                               ________________________________________

 

 

Dernières nouvelles : Le plan départemental d’élimination des déchets ménagers et assimilés de l’Oise (PDEDMA) a été annulé par le tribunal administratif d’Amiens à la suite de la saisine de la juridiction par le Symove (Syndicat mixe Oise verte environnement).

Alain Vasselle, ex-sénateur de l’UMP, président du Symove, reprend de la voix en mettant en avant l’utilité du très contesté incinérateur de Villers St Sépulcre  en cas de saturation des capacités d’enfouissement et d’incinération en 2018.

Le conseil général de l’Oise prévoit à la place la création, après 2015, d’une unité de méthanisation de 22 700 tonnes. Les élus du département  réfléchissent à la possibilité de faire appel ou de revoir le PDEDMA.

 

Pour suivre cette affaire du 2ème incinérateur vous pouvez lire les différents articles de l’association « ACCIDE » publiés sur notre blog.

 

Tadeusz LEWANDOWSKI, secrétaire-adjoint de l’association

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités