Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 janvier 2011 5 21 /01 /janvier /2011 13:36

IMGP0948 Gare Crépy

 

Arrivée d'un train, venant de Paris, en gare de Crépy en Valois 

 

Les cars assurent toujours la liaison entre Crépy en Valois et Roissy tous les jours ouvrables, samedis et dimanches. Les horaires sont à retirer soit à la gare SNCF, soit à la maison du conseil général de l’Oise.

Ces lignes d’autobus, pour certaines le départ se situe à Soissons, sont complémentaires de la ligne SNCF K (Paris – LAON). Elles sont financées par le conseil régional de Picardie dans la perspective de diminuer la circulation sur l’axe nationale 2 – aéroport de Roissy et d’offrir une alternative à l’automobile.

La ligne SNCF K cumule toujours de nombreux handicaps :

-      Maints retards sans aucune explication ;

-      Matériels vieillissants avec des pannes récurrentes ;

-      Grèves à répétition.

Ces dysfonctionnements exaspèrent les nombreux voyageurs qui empruntent chaque jour cette ligne pour rejoindre leur lieu de travail. Les clients, il ne faut plus parler d’usagers, terme péjoratif souvent employé par la direction de la SNCF pour désigner les voyageurs captifs, sont  désespérés  par les incidents continuels agrémentant  leurs trajets quotidiens. De plus, les employeurs de la région parisienne hésitent de plus en plus à embaucher du personnel provenant  de l’Oise.

L’association ADU-FNAUT milite de longue date pour une amélioration des conditions de transports sur cette ligne K largement décriée. Va t’elle enfin obtenir gain de cause ?

Il semble que les autorités compétentes au niveau des transports publics prennent conscience de la gravité de la situation sur cette ligne SNCF K puisque l’ADU-FNAUT a été reçue le :

-      20 avril 2010 par Jean-François TRESTARD, directeur de cabinet de Guillaume PEPY, président  de la SNCF ;

-      10 mai 2010 par Jean-Claude PIERRE, maire-adjoint de Villers-Cotterêt, présidant le comité de ligne animé par Daniel BEURDELEY, vice-président du comité régional de Picardie. La SNCF étant représentée par Jean-Louis BOUTELEUX, directeur délégué TER, Christian ZEPANIAK,  responsable transilien et Bruno ZUCCHI »Manager » de ligne. (Le nombre important de représentants de la SNCF  prouve peut-être que la société ferroviaire s’est rendue compte de l’importance du problème) ;

-      Le 04 novembre 2010 par le Syndicat des transports  d’Ile de France (STIF). Cette rencontre est une première historique.

-      Le 30 novembre2010  par la mairie de Crépy en Valois.

011

 

Gare de Crépy en Valois

 

Quel est le bilan de toutes ces réunions :

-      Les matériels « corail » à bout de souffle seront  remplacés à partir de 2013 et les trains bimodes doivent prochainement prendre le relais ;

-      Les clients seront rapidement indemnisés en cas de retards importants ou de suppressions de trains ;

-      Les clients devront être avertis plus rapidement en cas de retard ou de suppression d’un train ;

-      Il faut noter que pour les retards de trains, la SNCF essaye de faire porter le chapeau à réseau ferré de France (RFF), société responsable des infrastructures, de la signalisation et des voies ferrées. Mais cette nouvelle entité, créée lors de la scission de l’entreprise publique, emploie exclusivement du personnel de la SNCF pour l’entretien des infrastructures et des voies ferrées (c’est le serpent qui se mord la queue).

Pour plus de renseignements je vous invite à consulter le blog de l’ADU-FNAUT.

Par ailleurs la SNCF doit prendre conscience qu’à partir de 2011, elle sera concurrencée par le cabotage autorisé des bus de longue distance. C'est-à-dire qu’un voyageur prenant le bus à Paris pour Varsovie (Pologne) pourra descendra à Lille ou dans toute autre ville en France. Ce qui lui est interdit actuellement. Véolia transports  prépare des lignes d’autocars Paris-Strasbourg-Allemagne et Paris-Tours-Poitiers-Bordeaux-Espagne et vers l’Italie également, avec des tarifs équivalant à la moitié des tarifs TGV.

Des transporteurs ferroviaires allemand, italien et même français vont  s’attaquer au monopole de la SNCF tant sur le plan du fret que sur le plan des voyageurs. Une nouvelle bataille du rail se prépare.  

La SNCF a des cartes à jouer et ne doit pas les perdre. Il faut qu’elle participe au renouveau des différents modes de transports (fluviaux, autocars, tramways, etc) face au tout automobile et tout camion, permettant ainsi de diminuer la pollution atmosphérique.

Ces jours ci, sous la pression médiatique, la direction de la SNCF a publié une liste noire de 12 lignes ferroviaires fortement perturbées avec un plan  pour résoudre les problèmes conjoncturels, mais dans laquelle la ligne K (Paris-Laon) n’est pas présente. Cette liste est-elle définitive ?

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy environnement - dans Qualité de vie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités