Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 janvier 2013 5 25 /01 /janvier /2013 10:05

 

 

A la suite du rapport sur la gestion des déchets dans l’Oise de monsieur Henri Legrand, ingénieur général des mines, l’association Crépy environnement et de la qualité de la vie dévoile une solution au problème d’élimination des déchets.

Actuellement une vingtaine de filières de recyclage sont en place. Elles ne concernent pas que les déchets d’emballage et ménagers mais de nombreux produits.

Certaines filières ont été organisées par les industriels eux-mêmes comme par exemple les cartouches d’impression bureautique, les emballages de produits phytosanitaires et depuis peu pour les panneaux photovoltaïques et les mobil-homes.

Les déchets recyclés par ces filières sont ceux qui posent le plus de problèmes pour la valorisation.

La responsabilité élargie du producteur (REP) engage toute une chaine allant du producteur, du distributeur, des collectivités locales, aux pouvoirs publics. Des objectifs de recyclages sont édictés, interdiction  de certaines substances, instauration d’une éco-contribution, organisation de la récupération, obligation de moyens et contrôle.

Un agrément de l’Etat est obligatoire.

Plus de 85% des entreprises sont adhérentes et évitent ainsi des sanctions dues aux infractions constatées si elles ne se sont pas mises  en conformité avec les règlementations européennes et françaises.

Les entreprises s’engagent plus rapidement dans les filières de valorisation des déchets que les collectivités locales mais des efforts doivent encore être réalisés dans les emballages.

Les entreprises se sont rapidement aperçues que les produits du recyclage industriel présentent un intérêt économique comme matière première et création d’emploi.

Le bilan de ces filières de recyclage est positif avec 15 millions de tonnes de matière triées et des éco-contributions atteignant 1,15 milliard d’euros en 2012. Surtout 43% des matières premières utilisées, hors bois, utilisées en France proviennent du recyclage. Mais les taux sont différents : 60% pour le papier, 45% pour l’acier, 42% pour les métaux non ferreux. Les plastiques avec 5% et le verre avec 4% sont en retard. Le taux de recyclage des déchets ménagers est de 35% en 2012 avec un objectif de 45% en 2015.

  

Trois filières supplémentaires seront prochainement mises en place :

Le mobilier, les produits chimiques des ménages et les déchets perforants d’activités de soins.

La filière de recyclage du mobilier est constituée d’une partie réservée aux professionnels et d’une autre aux particuliers.

Malheureusement certains déchets sont retraités en Asie bien que les normes environnementales soient inexistantes dans la plupart des pays de cette région. De plus les produits issus de ce recyclage sont-ils de bonne qualité ?

 Pour éviter cette délocalisation qui représente une perte économique pour notre pays, il faut investir, favoriser la recherche et le développement. Les pouvoirs publics doivent intervenir par le biais d’une aide à l’investissement.

Un bon exemple à suivre, la filière des lampes gérée par Récyclum. Les terres rares contenues dans les ampoules, les lampes et les luminophores récupérés sont reprises par la société Rodhia filiale de Solvay et sont réutilisés pour créer de nouvelles ampoules.

Le nombre de sociétés du secteur du recyclage a diminué à la suite de regroupement et de fusions d’entreprises mais leurs chiffres d’affaires a augmenté de 8,5% en 2011 à 4 milliards d’euros et emploie 33000 personnes. Le secteur d’activité s’est élargi et restructuré vers une meilleure valorisation en aval.

La totalité des filières de recyclage représente une économie d’environ 20 millions de tonnes de CO2 soit 4% des émissions de la France.

 

Incinérateur de St Paul

                                           Incinérateur de Villers Saint Paul         

     

 

  

En Alsace où le tri et le recyclage fait partie des habitudes des habitants, des projets d’installation d’incinérateurs ou de centres techniques d’enfouissement de déchets ont été annulés, faute de matières premières.

 

Dans l’Oise, une politique privilégiant les filières locales de recyclage seraient une aubaine pour l’emploi et le maintien de la qualité du cadre de vie des isariens et éviter ainsi la prolifération de projets  privés d’enfouissement ou d’incinérateur polluants, bardés de titres évoquant à tort la protection de l’environnement.

 

Source : Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’environnement (Ademe)

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités