google-site-verification: google66711e65982fe566.html
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2013 4 25 /04 /avril /2013 12:14

 

6 membres de notre association se sont rendus le lundi 18 mars 2013 à la maison de l’environnement de l’aéroport Roissy-Charles de Gaulle.

Nous avons été reçus par un contrôleur aérien volontaire pour recevoir les visiteurs et répondre aux interrogations que se posent les personnes sur le trafic, les couloirs aériens et les nuisances qui en découlent.

Voici les explications que nous avons reçues :

 

Entre 1600 et 1700 mouvements d’avions par jour avec un maximum de 2000 mouvements journaliers sont comptabilisés sur l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle (200 000 passagers et 5000 tonnes de fret par jour).

Le trafic passager est interrompu de minuit à 05H00 mais le trafic fret ne s’arrête pas.

L’aéroport dispose de deux pistes extérieures de 2700 m pour les atterrissages et de deux pistes intérieures de 4000 m pour les décollages. Les différents mouvements d’avions sont espacés de 90 secondes. 4 points d’entrée existent pour les avions vers l’aéroport.

300 contrôleurs aériens sont présents à Roissy. 2 tours de contrôle surveillent le trafic aérien. La nuit seule une tour fonctionne.

 

Le nouveau  projet  de circulation aérienne a été scindé en 3 phases entre 2008 et 2011. La phase 3 concernait le relèvement général des altitudes d’arrivées sur Paris-CDG et Paris-Le Bourget ainsi que certaines trajectoires d’arrivée sur Paris-Orly.  Suivant la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC), ce nouveau dispositif de circulation aérienne devait permettre de mieux prendre en compte la qualité de vie des riverains et de mieux répondre aux exigences du Grenelle de l’environnement tout en maintenant les objectifs de sécurité.

Une enquête publique a été mise en place en janvier 2011 avec une concertation entre les autorités et les représentants des populations  survolées.

Un relèvement général  de l’altitude d’arrivée des avions à destination de Paris-CDG et de Paris-Le Bourget a été décidé. Ainsi le système d’atterrissage aux instruments (ILS) prend en charge les avions en phase d’atterrissage dés 1500 m au lieu de 1200 m précédemment avec une espérance de réduction des nuisances sonores au sol de 3 à 4 décibels. Cette réorganisation de l’ensemble du dispositif de circulation aérienne en région parisienne a pour conséquence un déplacement  de plus de 6 km vers l’est des couloirs aériens des avions en phase d’approche vers Roissy-CDG par vents d’ouest.

Dés le début de ce projet les contrôleurs aériens pensaient que les problèmes de nuisances sonores n’avaient été que déplacés vers des régions plus lointaines.

 

Couloir aérien prés de Crépy

                     En bleu, nouveau couloir aérien par configuration vents d'ouest

 

 

Nos commentaires :

 

 

Malheureusement la mairie de Crépy en Valois n’a pas été informée de cette enquête publique et n’a pas pu participer aux débats. Depuis le 17 novembre 2011, par vent d’ouest, certains avions survolent à basse altitude les quartiers sud de notre ville lors de leur phase d’approche de l’aéroport Roissy-CDG. D’autres en phase de décollage traversent également l’espace aérien de notre ville, perturbant la vie des habitants. (Les nuisances aériennes sont plus gênantes en été).

 

Vous pouvez voir ces couloirs aériens, matérialisés en bleu sur la carte, tutoyant les limites sud de Crépy en Valois (Altitudes moyennes des avions entre 2500 m et 3000 m mais parfois beaucoup plus basses).

 

Certaines régions de l’Aisne, de la Seine et Marne et même de l’Aube sont maintenant concernées (jusqu’à 90 km de l’aéroport) mais la réduction des nuisances sonores de 3 à 4 décibels est imperceptible pour l’oreille humaine.

 

Une solution est avancée par des associations : Celle de l’approche en descente continue, technique qui permet aux pilotes de conduire le vol à l’arrivée d’un aéroport en évitant des paliers d’altitude inutiles.

 

Ce procédé est utilisé sur l’aéroport de Londres-Heathrow.

 

Mais selon la DGAC et les contrôleurs aériens, cette solution serait difficilement applicable à ROISSY-CDG au vu des  couloirs aériens existants à l’approche de l’aéroport et des nombreux mouvements d’avions.

 

Actuellement la phase de descente comporte des paliers à faible altitude qui nécessitent des reprises de poussées des réacteurs et l’utilisation de systèmes hypersustentateurs (les volets de bord de fuite par exemple) générant beaucoup plus de bruit.

 

Malheureusement les nuisances sonores sont toujours là et la surconsommation de kérosène est patente puisqu’ Air France a chiffré à 8 millions d’euros le surcoût de ce nouveau dispositif  pour l’année 2012, en contradiction avec les engagements du Grenelle de l’environnement.

 

 

 

Notre association a conscience que Aéroport de Paris (ADP) est un gros employeur qui  permet à de nos nombreuses personnes de trouver un emploi.

 

Nous demandons que la mairie soit invitée par ADP à des réunions d’informations notamment sur les modifications des couloirs aériens, sur les possibilités d’installation de capteurs phoniques pour évaluer les nuisances sonores des avions traversant l’espace aérien de notre ville.

 

 

 

Pour mémoire, des associations contestent ce nouveau dispositif de circulation aérienne et ont déposé un recours devant le Conseil d’Etat contre l’arrêté ministériel instaurant ce nouveau dispositif.

 

 

Avion en phase d'approche à basse altitude en direction de

           Avion en phase d'approche vers l'aéroport de Roissy et survolant Crépy en Valois

 

 

 

 

Avion en décollage vers Crépy

            Avion en décollage de l'aéroport de Roissy survolant  Crépy en Valois

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Qualité de vie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités