google-site-verification: google66711e65982fe566.html
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 13:42

 

Une réunion s’est déroulée le vendredi 09 mars 2012 en matinée à la mairie de Crépy en Valois. Etaient présents :

-      Frédéric LESNE – PDG de « Cinémas du Valois » ;

-      Yves MOUNY - Président de l’association ;

-      Lydia LAURENT – Vice-présidente ;

-      Tadeusz LEWANDOWSKI – Secrétaire-adjoint.

 

Quels sont les acteurs du projet du cinéma intitulé « Les toiles » ?

 

Le tour de table de la société anonyme (SA) « Cinémas du Valois » avec des fonds propres de 500.000€, est constitué de 3 associés :

-      La Caisse des Dépôts et Consignations (CDC) pour 40% des parts ;

-      La SEMIVAL pour 40% (Société d’Economie Mixte Immobilière de la Ville de Crépy en Valois) ;

-      L’Ambiance Compiégnoise pour 20% avec comme gérant Frédéric LESNE qui devrait porter la totalité des risques.

Cette société anonyme deviendra propriétaire des murs et des équipements, la SARL « l’Ambiance Compiégnoise » se chargera de l’exploitation du cinéma.

 

La SA « Cinémas du Valois » achètera environ 4000 m2 et la mairie revendra les 6000m2 restants pour un projet immobilier (70 logements dont 40 sociaux).

La municipalité évalue actuellement l’investissement nécessaire à 3.000.000€ mais des dépassements sont toujours possibles. Ni le montant des subventions, ni la répartition du financement entre les différents acteurs du projet ne nous ont  été confirmés (Centre national de la cinématographie, mairie etc…).

Après 5 et 9 ans, suivant le cas, la ville conservera la propriété des murs de l’établissement et l’exploitant le fonds de commerce.

Les responsables de la SNCF et d’Intermarché permettront aux spectateurs d’utiliser les parkings proches (800 places au total avec les 50 du cinéma).

 

Le gérant de la SARL « L’Ambiance Compiégnoise » s’entourera d’experts pour le développement du cinéma tel que Monsieur FEYNARD, porteur de l’ancien projet.

Pas de caution de la mairie, monsieur LESNE serait le premier impacté en cas d’échec.

Dans un rayon de 20 minutes en voiture, le potentiel de spectateurs s’élève à 60.000 personnes avec comme seul concurrent le cinéma de Villers-Cotterets enregistrant une fréquentation modeste. Dans la zone primaire (10 mn en voiture) la population intéressée avoisine les 20.000 clients.

 

 

Cinéma mars 2012 n°1

               Zone primaire ligne verte - Zone secondaire ligne bleue (20 mn en voiture)

 

 

Descriptif :

 

Le complexe cinématographique auquel s’ajoutera un restaurant, comptera 4 salles confortables totalisant 548 fauteuils avec une qualité d’images et de son au niveau des meilleurs standards, grâce à l’aide d’un bureau d’études acoustiques (une de 238 places – une de 158 places et deux de 76 places)

Une structure moderne avec une architecture épurée, agréée  par l’architecte des bâtiments de France verra le jour. (Emprise au sol de 2300 m2 et une hauteur maximale de 6 m). Un éclairage par leds sera privilégié, sans oublier la climatisation. Un système de récupération des eaux de pluies sera implanté pour minimiser le ruissellement.

 L’entrée se fera sous un auvent au milieu de l’immeuble.

 Le cinéma, classé « arts et essais », programmera 7 à 8 films récents, grand public par semaine et un certain nombre de films culturels, des avant-premières, des documentaires pour les jeunes scolaires. La création d’un festival et la programmation d’évènements hors films sont envisagées (opéras – concerts – sports).

Les heures d’ouverture ne sont pas encore définitivement arrêtées mais les journées du vendredi, samedi et dimanche comptabiliseront 60% de la fréquentation totale.

Des tickets d’entrée, des cartes de fidélité composées de 10 à 15 billets seront proposées aux spectateurs ainsi qu’aux comités d’entreprises moins  chers que dans les grands complexes cinématographiques de la région.

Le bureau directeur de notre association n’a pas étudié le dossier technique du permis de construire.

 

La circulation

 

Selon les informations données par la municipalité : Avec la construction du cinéma, le boulevard sera transformé pour faciliter la cohabitation entre les piétons, les cyclistes, les automobiles et les poids lourds en ralentissant la circulation des camions et des voitures.

Un trottoir large de 3 m, une piste cyclable indépendante et sécurisée seront installés avec une emprise sur le parking SNCF et une délimitation des places de parking entre les arbres.

Un rond point est prévu au niveau de la rue de la petite vitesse ainsi

qu’un passage piétonnier du cinéma vers le supermarché.

Rue St Lazare, une entrée et une sortie différenciées du parking d’Intermarché devront être réalisées, sans que les voitures ne coupent la circulation. Boulevard Victor Hugo, il y aura une entrée et une sortie à 2 voies. Rue de la petite vitesse, les entrées du parking seront limitées.

Réaménagement de l’ensemble routier du Pont St Ladre avec l’installation d’un sens giratoire.

Des études effectuées préconisent la création d’un rond point rue de la petite vitesse et du boulevard Victor Hugo (A voir).

 

 

Cinéma mars 2012 n°2

                                               Emplacement du cinéma

 

 

Curriculum vitae simplifié de monsieur LESNE :

 

-      Crépynois depuis 8 ans – marié et père de 4 enfants ;

-      Ancien responsable d’une grande surface de meubles et de décorations ;

-      Actuellement dirigeant d’une société de conseils pour les entreprises et les particuliers.

 

Avis de l’association Crépy environnement et qualité de la vie :

 

L’architecture du projet s’inscrit facilement dans l’environnement. Les prestations décrites sont séduisantes. De plus une  cohérence et une grande conviction transparaissent dans les paroles de notre interlocuteur.

 

 Toutefois, malgré la programmation des heures d’ouverture du cinéma  en dehors des heures d’intense circulation et de la description ci-dessus des travaux prévisionnels d’infrastructure routière de la municipalité, des questions se posent encore sur le passage des poids lourds et des automobiles au niveau du boulevard Victor Hugo et sur la réalité d’un nombre suffisant de places de stationnement (Par exemple éviter le télescopage des clients du supermarché avec ceux du cinéma le samedi).

 

En dehors de ces questions pas d’objection sur le projet du cinéma.

 

Monsieur LESNE est d’accord pour une prochaine réunion et pour des discussions  avec notre association dans le but de répondre à nos questions.

 

Dernière information :

 

La commission départementale de l’aménagement commercial (CDAC) a validé le projet du cinéma.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Qualité de vie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités