google-site-verification: google66711e65982fe566.html
Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2017 4 07 /09 /septembre /2017 10:26

.

Dans le pays de Valois, des maisons médicales sont en difficulté (Betz, Crépy en Valois) et il faut absolument changer la tendance, d’autres s’ouvrent (Morienval). Toutefois comme partout en Picardie, les effectifs du service de santé travaillent en flux très tendus.

.

1.La maison de santé pluriprofessionelle

Les déserts médicaux progressent sauf dans les grandes capitales provinciales et dans certaines région privilégiées (Bord de mer par exemple).

Les jeunes médecins ne veulent plus s’installer seul et prendre les risques financiers en solo. Le travail de forçat, 15 heures par jour n’est plus possible d’autant que la profession se féminise et que la vie de famille n’est plus une parenthèse.

Le projet médical doit être pensé et rédigé d’abord. Il doit être accepté par les médecins généralistes, spécialistes et professionnels paramédicaux comme des kinés, des infirmiers etc…

Les dossiers médicaux sont partagés avec l’accord des patients et des réunions pluridisciplinaires sont organisées pour améliorer les pratiques en relation avec des établissements hospitaliers régionaux.

Des partenariats peuvent même être signés pour la venue chaque semaine de médecins des hôpitaux proches.

Dans certaines zones sinistrées, les communes, les départements, la région, les bailleurs sociaux se sont engagés dans une course poursuite pour mettre fin à l’inéluctable, grâce à des subventions et pour permettre la rénovation de l’immeuble et garantir un loyer acceptable pour la profession médicale.

.

Pour garantir le succès et la viabilité d’une maison médicale sur le long terme et, point important : Faire venir de jeunes médecins, un coordinateur, reconnu par les pouvoirs publics est désigné pour mettre en place le projet défini par tous les acteurs locaux de la santé et de la prévention, qui déposera également auprès de l’Agence Régionale de Santé (ARS) un dossier de financement mais parfois l’urgence de la situation oblige les acteurs locaux à prendre des décisions très rapides pour maintenir la qualité du service de santé de la ville lorsqu’une maison de santé est en péril.

.

La maison de santé se divise entre une Société Civile Immobilière (SCI) et une Société Civile de Moyens (SCM) qui rémunère le personnel salarié.

En 2016, l’Assurance Maladie a versé en moyenne 50.000 euros à plus de 400 maisons de santé pour rémunérer, les réunions de coordination, des secrétariats facilement joignables de 08h00 à 20h00, l’ouverture le samedi matin et un système d’information partagé.

Résultat : l’exercice regroupé accroit la productivité médicale grâce au bonnes pratiques, le suivi des longues maladies, la prévention et la diminution du recours aux urgences. Le dynamisme profite également aux profession paramédicales installées en dehors de la maison de santé (podologue, pharmaciens, laboratoires d’analyses médicales et de radiologie).

.

2.La panacée

Non ce n’est pas la panacée, les maisons médicales entrent dans l’âge adulte, certaines sont dynamiques, d’autres végètent, et il n’est pas possible de doter uniformément la France en médecins mais il faut permettre aux médecins libéraux de revoir leur métier, sans oublier leurs aspirations personnelles, avec les nouveaux impératifs de la prévention et du parcours de soins.

.

3.Les chiffres

La France manquera de médecins pendant dix ans encore.

Des tensions ont vu le jour depuis plusieurs années dans certaines spécialités et certains territoires de plus en plus nombreux.

Mais le nombre de médecins augmentera dès 2020 du fait du numérus clausus (+30% en 2040).

Toutefois, jusqu’en 2025, les effectifs médicaux seront à la traine par rapport aux besoins de la population vieillissante et ils ne retrouveront le niveau actuel de densité qu’à partir de 2028. 2023 sera une année de forte tension sur les effectifs qui retomberont au point le plus bas de 1991. (Pratiquement -23% en équivalent temps plein). La densité médicale nationale sera alors de 3,06 médecins pour 1000 habitants. D’autres zones sur le pourtour méditerranéen et les grandes capitales régionales par exemple seront mieux loties.

.

4.Les actions

Trois facteurs pourraient inverser la tendance :

  • L’augmentation du numérus clausus ;
  • L’afflux de médecins venus de l’étranger ;
  • Les reports de départs à la retraite.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

<script>

  (function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){

  (i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),

  m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)

  })(window,document,'script','//www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

 

  ga('create', 'UA-46075681-3', 'auto');

  ga('create', 'UA-46075681-4', 'auto');

 

  ga('send', 'pageview');

 

<?php include_once("analyticstracking.php") ?>

</script>

 

Crépy en Valois-La maison médicale de garde

Crépy en Valois-La maison médicale de garde

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Qualité de vie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités