Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2016 4 30 /06 /juin /2016 13:51

.

.

Le mardi 07 juin 2016, à notre demande, nous avons été reçus, Philippe Siquier, secrétaire de l’association Valois environnement, Ghislain Gilbert, Maire d’Ormoy-Villers, Fabrice Dalongeville, Maire d’Auger Saint Vincent et moi-même par le Président de la communauté de commune assisté de Mme Choquer.

Nous lui avons exprimé notre surprise quant à la démarche de la CCPV qui a relayé les invitations de Bois du Roi Paysager aux membres communautaires et que cette approche dénotait déjà un réel intérêt pour le projet.

Nous lui avons rappelé que la communauté de communes était là avant tout pour statuer sur des projets d’intérêt général en concertation avec les communes et non pour délibérer ou prendre parti sur un projet privé !

Réponse : nous voyons l’intérêt économique (50 emplois créés !!!) Nous les recevons comme n’importe quelle société qui souhaiterait s’implanter !

Suivi de l’éternel : mais que faisons-nous alors des déchets ?

Bien entendu nous lui avons répondu que le lieu ne s’y prêtait pas et qu’il existait d’autres sites bien plus propices sachant qu’aujourd’hui il n’y avait pas besoins réels et que par ailleurs le centre de Crépy ne fonctionnait pas à sa pleine capacité !

Fabrice Dalongeville, a d’ailleurs précisé que le projet était en contradiction avec le SCOT.

Nous lui avons posé la question si depuis plus d’un an qu’ils ont le dossier, quelqu’un avait pris la peine de le consulter, première étape à mon sens, lorsque l’on décide de trancher sur un dossier.

Pour ce monsieur, une visite est bien plus parlante qu’un dossier, mais il savait quand même que dans le fond des trous il y avait une bâche !!!

A la question : pourquoi continuer de statuer sur le projet alors même qu’aujourd’hui des communes ont pris des délibérations contre le projet et qu’un jugement est venu annuler la modification du PLU d’Ormoy-Villers.

Réponse : je ne passerai pas au-dessus des décisions des communes. (Nous avons bien retenu)

Philippe lui a montré, documents à l’appui, les ravages d’un tel projet et mis l’accent sur les mensonges de Bois du Roi Paysagé.

La réaction de monsieur Haquin a été de nous dire que nous caricaturions le projet !!!

Je me suis permis de lui répondre que si des courriers de la ministre et des préfets étaient des caricatures qu’étions nous, associations, à ses yeux ?

Pas vraiment de réponse

Ghislain Gilbert, s’est également exprimé sur les rejets du biogaz et Fabrice Dalongeville sur l’impact et les risques sur les ressources en eau.

Monsieur Dalongeville, a également demandé quel était l’intérêt du maire de Péroy les Gombries :

Réponse : les revenus financiers pour sa commune …un sou c’est un sou

Nous lui avons, tout de même, demandé de faire part de notre intervention aux autres membres de la CCPV, Fabrice Dalongeville, vice-président, pourra facilement le vérifier…

Par ailleurs, en parallèle, nous sommes en train de finaliser un courrier que nous allons adresser directement à chaque membre de la CCPV.

,

Gabino Santos

Président de Valois µEnvironnement

.

Observations de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

.

Sur la question que le président de la CCPV ne remettrait pas en cause la décision de la commune d’Ormoy-Villers d’annuler le PLU pour interdire l’accès sur son territoire aux camions chargés de déchets. Mais la vérité d’aujourd’hui n’est pas toujours celle de demain et les promesses ne sont faites que pour ceux qui veulent bien y croire.

.

Pour ce qui concerne le nombre d’emplois créés, ils augmentent au fur et à mesure des difficultés rencontrées par la société pour convaincre les élus de l’utilité économique du projet. Mais au total les emplois seront aussi nombreux que les doigts d’une main et encore, puisque la plupart des personnels seront transférés d’autres sites.

.

Il ne faut pas oublier que le premier avis de la CCPV était réservé lors de l’enquête publique concernant les PLU des villes de Péroy Les Gombries et d’Ormoy Villers, uniquement mis en place pour l’ouverture d’une décharge inutile au milieu du bois du roi, puisque l’Installation de Stockage de Déchets Non Dangereux de Crépy en Valois (ISDND) située à 4 km ne reçoit que le quart du tonnage prévu initialement.

Le tri des déchets par les particuliers et le recyclage induit une diminution des déchets dans le département de l’Oise. La société « Bois du roi paysagé », un nom bizarre pour un promoteur d’une décharge, recevra les détritus de l’Ile de France.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

.

UA-46075681-3

Le biocorridor bois du roi

Le biocorridor bois du roi

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités