Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 mars 2014 4 20 /03 /mars /2014 11:18

1.- Le projet appelé « écopole » d’une emprise d’environ 43 ha au cœur du bois du roi voté par les conseils municipaux actuels de Péroy les Gombries et d’Ormoy Villers.

.

Qui regroupera, si le projet aboutit :

  • Une installation de stockage de déchets non dangereux (ISDND) ;
  • Une installation de tri de déchets industriels banals et de déchets du bâtiment et des travaux publics ;
  • Une plateforme de traitement des terres polluées ;
  • Une plateforme de compostage ;
  • Une plateforme de recyclage du béton ;
  • Un secteur de remise en état de la carrière à l’aide de matériaux inertes ;
  • Un système de collecte du biogaz. Une partie du biogaz sera valorisée, le reste brûlé par torchère.

.

2.- Le schéma de cohérence territoriale du Pays de Valois (SCOT).

Le projet de décharge dénommé « écopole » se trouve dans une « coupure d’urbanisation à préserver » suivant le SCOT mais pour les promoteurs il ne s’agit pas de la construction de logements mais de la création d’un nouveau site industriel dans le but de renforcer l’attractivité économique du pays de Valois et dont l’activité cessera au bout de 30 ans.

Toutefois à 3 kilomètres du bois du roi, une installation similaire d’enfouissement de déchets est actuellement ouverte à Crépy en Valois.

La coulée verte, amputée de plusieurs kilomètres, devra cohabiter avec le site industriel, la voie ferrée et la zone de déchargement des détritus.

Une voie appelée verte amènera les promeneurs sur un belvédère donnant une vue panoramique de la décharge et de la carrière d’extraction de sable. Parcours soit disant touristique.

Après un important défrichement, les piétons et les camions, se partagerons la même chaussée.

.

3.- Le plan départemental de gestion des déchets.

Le plan est en cours d’étude par le Conseil Général de l’Oise. Les conclusions doivent être formulées en 2015 mais cette situation n’empêche pas la société « le Bois du Roi Paysagé », portant le projet de ce site industriel, de s’en prévaloir.

Cette société essaye d’expliquer aux habitants de la région par des panneaux de publicité, que ses interventions seront très profitables pour la préservation de l’environnement alors que dans la plupart des cas les mesures de compensation sont bâclées et les règles de surveillance inexistantes.

.

4.- Les schémas d’aménagement et de gestion de l’eau des bassins de l’Automne et de la Nonette.

Ces schémas d’aménagement sont également à l’étude. Le plan local d’urbanisme d’Ormoy Villers y fait déjà référence dans le dossier de l’évaluation environnementale.

Mais le plus grave, c’est le risque de pollution de la nappe phréatique alimentant plus d’une dizaine de villes et de villages du pays de Valois.

La coupe de principe montre la profondeur de l'enfouissement et la proximité de la nappe phréatique.

Qui peut garantir l'étanchéité parfaite de la géomembrane sous 30m de déchets et lixiviats accumulés ?

De plus, le chantier, la circulation des engins et le nettoyage des machines peuvent éventuellement engendrer des risques de pollution par ruissellement et/ou infiltration. Une pollution des eaux par des hydrocarbures et de l'huile n'est pas sans incidence sur la faune et la flore.

Parler d’un droit de regard sur ce projet, c’est une plaisanterie. La mairie d’Ormoy Villers ne pourra par exemple, ni vérifier le contenu des camions, ni réguler la circulation journalière d’au moins 200 poids lourds, ni préserver la tranquillité des habitants, ni empêcher l’empoisonnement de la nappe phréatique située en dessous du bois du roi et alimentant la moitié de la population du pays de Valois...ce pendant 60 ans !

.

5.- Se sont prononcés contre ce projet :

  • Le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel de Picardie ;
  • La commune d’Auger Saint Vincent ;
  • Le syndicat des eaux d’Auger Saint Vincent ;
  • La commune de Levignen ;
  • Le parc naturel régional Oise pays de France ;
  • Monsieur Jérôme Furet, conseiller général ;
  • Monsieur Philippe Bouilland, Député européen ;
  • Monsieur Arnaud Foubert, Président de la CCPV et maire de Crépy en Valois ;
  • Les associations suivantes : Picardie Nature, le R.O.S.O., la société des amis des forêts d’Halatte-Ermenonville et Chantilly, Valois environnement, Crépy environnement et qualité de la vie ;
  • De nombreux habitants du pays de Valois.

Pour les raisons suivantes :

  • Incompatibilité avec les objectifs de développement du tourisme et les choix d’aménagement de l’espace naturel définis dans le projet de territoire du SCOT de la communauté des communes du pays de Valois ;
  • Le projet dénature totalement les mesures de protection qui ont été prises pour la sauvegarde du bois du roi, patrimoine naturel et massif boisé important pour la flore et la faune du pays de Valois. Certaines installations industrielles seront construites dans une zone protégée (Nf) ;
  • Biocorridor essentiel reliant le parc naturel régional Oise pays de France aux forêts de Retz et de Compiègne ;
  • Risque de pollution de la nappe phréatique située sous la décharge ;
  • Les problèmes de sécurité sur les voies empruntées simultanément par les poids lourds transportant les déchets et les promeneurs ;
  • Les nuisances olfactives, atmosphériques et sonores qui perturberont la vie des habitants d’Ormoy-Villers.

.

Comité de rédaction de l’association Crépy environnement et qualité de la vie.

Bois du roi : La coupe de la décharge - Les voies d'accès avec la cohabitation entre les randonneurs et les camions - La voie dérivée de la coulée verte proposée par la société Bois du roi paysagé pour faire admirer la décharge par les promeneurs !
Bois du roi : La coupe de la décharge - Les voies d'accès avec la cohabitation entre les randonneurs et les camions - La voie dérivée de la coulée verte proposée par la société Bois du roi paysagé pour faire admirer la décharge par les promeneurs !
Bois du roi : La coupe de la décharge - Les voies d'accès avec la cohabitation entre les randonneurs et les camions - La voie dérivée de la coulée verte proposée par la société Bois du roi paysagé pour faire admirer la décharge par les promeneurs !
Bois du roi : La coupe de la décharge - Les voies d'accès avec la cohabitation entre les randonneurs et les camions - La voie dérivée de la coulée verte proposée par la société Bois du roi paysagé pour faire admirer la décharge par les promeneurs !
Bois du roi : La coupe de la décharge - Les voies d'accès avec la cohabitation entre les randonneurs et les camions - La voie dérivée de la coulée verte proposée par la société Bois du roi paysagé pour faire admirer la décharge par les promeneurs !

Bois du roi : La coupe de la décharge - Les voies d'accès avec la cohabitation entre les randonneurs et les camions - La voie dérivée de la coulée verte proposée par la société Bois du roi paysagé pour faire admirer la décharge par les promeneurs !

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans Environnement
commenter cet article

commentaires

Schmitt 05/06/2014 16:13

Bonjour,
Merci de cette information!
Cldt,

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités