Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 10:57

.

Article du journal Oise Hebdo du 13 novembre 2013

Article du journal Oise Hebdo du 13 novembre 2013

Oise Hebdo – N°12 - 13 novembre 2013

.

CREPY EN VALOIS

.

Ormoy-Villers

.

Le maire et ses adjoints répondent aux critiques :

.

Daniel Cokelaere : « Nous ne sommes pas pour la décharge »

---

Après la réponse de l’association Crépy environnement et qualité de la vie à l’article du maire d’Ormoy Villers publié dans Oise Hebdo le 13 novembre 2013 qui essayait de justifier maladroitement son action et de faire oublier son appui à la société « bois du roi paysager », promoteur du projet de décharge au cœur du bois du roi, voici celle de l’association Valois environnement toute aussi cinglante.

.

Tadeusz LEWANDOWSKI

Secrétaire-adjoint de l’association Crépy environnement et qualité de la vie

.

.

Communiqué du 20 novembre 2013

.

Un cas d'amnésie[1] foudroyante

.

Une amnésie foudroyante semble avoir frappé le premier magistrat de notre commune...

En effet, c’est avec stupéfaction que

les habitants d’Ormoy-Villers ont appris

tout dernièrement, à la lecture

de Oise-Hebdo, que leur Maire

« n’était pas pour la décharge »

.

Cette déclaration, totalement imprévisible, prend tous nos concitoyens à contre-pied : ceux qui étaient pour la décharge (certes, ils étaient discrets et ne s’exprimaient guère, mais enfin il y en avait…parmi les amis de la Sté du Bois du Roi Paysagé par exemple) se sentent abandonnés et trahis par leur mentor.

Ceux qui clamaient « non à la décharge dans le Bois du Roi » rechignent à recevoir cet inattendu soutien. En effet, même foudroyante, l’amnésie accorde des rémissions et le maire d’Ormoy-villers pourrait se souvenir tout à coup de ses actions, déclarations et courriers des années passées...

.

Ainsi pourrait lui revenir en mémoire son intense activité pour faire réviser le Plan Local d’Urbanisme afin de permettre la réalisation de l’Ecopôle de la Sté du Bois du Roi Paysagé avec la réouverture de la carrière, la création pour 30 ans d’une décharge, la production de biogaz, les torchères pour 60 ans, le concasseur à béton, le « biocentre » de dépollution de terres « impactées », le trafic de 200 poids lourds par jour…les bruits, poussières, odeurs, clôture, éclairage nocturne…Tout cela en zone forestière protégée par Natura 2000, par ZNIEFF, ZICO, ZPS…Il se souviendrait aussi qu’il détenait le gravissime pouvoir d’autoriser ce néfaste projet parce que son opposition l’eut tout simplement rendu impossible ! Pas de révision du PLU, pas d’accès à la décharge, pas d’Ecopôle !

.

Lui serait-il possible d’oublier durablement qu’il a déclaré que « ce projet de réaménagement est compréhensible et souhaitable » et qu’il s’agit bien « d’un projet industriel innovant », qu’il a proclamé pour s’en féliciter avoir organisé « 2 réunions d’information en 2010, 4 présentations aux conseils municipaux, 12 réunions de groupe de travail, 3 demi-journées de permanence par semaine à la ferme de Terny depuis mai 2012… » et qu’en 2013, du fait de la tenue de l’enquête publique, son zèle s’est encore accru pour la réussite de celle-ci : affichage somptueux… et publicitaire en mairie, affichage officiel, contrôlé par huissier, jusqu’en forêt, sur le chemin de la Vache Noire (le chemin qui devrait être transformé pour les besoins des camions de déchets du Bois du Roi Paysagé)…

.

Aujourd’hui son examen de conscience doit être inachevé pour qu’il puisse dire « à vrai dire nous ne sommes pas spécialement pour ce projet. Nous ne nous sommes jamais prononcés dans un sens ou dans l’autre »… il serait temps de lui remettre en tête quelques éléments de sa lettre au commissaire-enquêteur à l’issue de l’enquête publique de janvier-février derniers, et, pour commencer, sa dernière page dans laquelle il fustige ceux qui étaient « contre » en les disqualifiant : « il est dommage que les interventions recueillies sur les registres perdent authenticité et objectivité, leurs auteurs étant abusés par les propos partisans que leur divulguent [??] lors des permanences et au pied [??] des registres des personnes qui détournent à leur profit partisan [??] les dispositions de la loi sur la démocratisation des enquêtes publiques. »

.

Se souvient-il d’avoir été alors « pour » la décharge, et même beaucoup plus puisque, selon M. le Maire, « l’ensemble des éléments évoqués tout au long de cette enquête trouvent leurs réponses directement dans le dossier qui n’a malheureusement quasiment pas été consulté. Les avis, pour la plupart ont été orientés et ciblés [??] pour servir une cause. »

Ceux qui ont pris le temps de consulter, et d’étudier, le dossier seraient « partisans » et « la présence permanente, et insistante, de deux personnes, militants d’une association (…) a pu gêner l’expression du public. » Autrement dit, ceux qui étaient pour la décharge n’auraient pas osé se prononcer et le Maire le déplore. Quant à la « cause » servie par ceux qui ont usé du droit que la loi accorde à tout citoyen, rappelons aux oublieux qu’elle est parfaitement désintéressée et qu’elle consiste à entraver un projet de saccage d’un milieu naturel.

.

Enfin, puisque les objections (non seulement celles des mauvais citoyens d’Ormoy-Villers, mais aussi celles de la Communauté de Communes, du Président du Syndicat des Eaux de Auger-Duvy, des Maires d’Auger Saint Vincent et de Levignen, du Parc Naturel Régional Oise-Pays de France, du Conseiller Général, du Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel de Picardie, du Regroupement des Organismes de Sauvegarde de l’Oise…et aussi du Parlement Européen) trouvent imparablement leur réponse « dans le dossier » le Maire aura bien quelques réminiscences quant « au sens ou l’autre » qui fut son choix !

.

Pour lui rafraîchir la mémoire nous allons mettre en ligne les 12 pages de sa lettre de février 2013 qu’il adressa au commissaire-enquêteur : chacun pourra vérifier que, selon M. le Maire, TOUTES les remarques, TOUTES les objections, TOUTES les craintes, TOUTES les critiques sont réfutées, écartées, disqualifiées. Le projet serait inattaquable et, de n’importe quel angle qu’on le considère, il serait utile, bienfaisant et nécessaire et ne pourrait se réaliser nulle part ailleurs ! Chacun pourra constater qu’un tel plaidoyer est inconcevable de la part d’un Maire et ça, personne ne l’oubliera jamais.

.

Mais s’il s’agit d’une prise de conscience subite et bienheureuse, il ne reste plus maintenant à M. le Maire qu’à mettre ses actes en cohérence avec ses déclarations, et :

.

ANNULER la révision du P.L.U.,

INTERDIRE ainsi le projet d’Ecopôle !

.

Gabino Santos

Président de Valois-Environnement

Contact : valois.environnement@orange.fr

---

La lettre du maire d’Ormoy-Villers au commissaire enquêteur sera publiée sur le blog de Crépy en Valois environnement la semaine prochaine.

.

[1] Amnésie : Du grec « amnesia » qui signifie littéralement sans mémoire, l'amnésie est une pathologie neuropsychologique entraînant la perte partielle ou totale de la mémoire.

Les propositions du maire d'Ormoy-Villers à ces concitoyens : A gauche une décharge à la place du bois du roi, un lieu de promenade à droiteLes propositions du maire d'Ormoy-Villers à ces concitoyens : A gauche une décharge à la place du bois du roi, un lieu de promenade à droite

Les propositions du maire d'Ormoy-Villers à ces concitoyens : A gauche une décharge à la place du bois du roi, un lieu de promenade à droite

Partager cet article

Repost 0
Published by Crépy en valois environnement - dans environnement
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Crépy-en-Valois environnement
  •  Crépy-en-Valois environnement
  • : dédié à Crépy-en-Valois, le pays de Valois, l'environnement
  • Contact

Comité De Rédaction De L'association

  • Crépy en valois environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement
  • Association dédiée à Crépy en Valois, communauté de communes du pays de Valois et l'environnement

Recherche

Crépy En Valois, Pays De Valois, Oise, Environnement, Nature, Ecologie, Actualités